le loup alpha n'existe pas

Le loup alpha n’existe pas. C’est son inventeur qui le dit

David Mech, inventeur du concept de « loup alpha » dans les années 1970, explique lui-même dans cette vidéo sous-titrée en français que ce terme est obsolète et scientifiquement inexact.

Le loup alpha n’existe pas

Après trente cinq ans d’études et de recherches sur les loups, David Mech explique simplement et humblement dans cette vidéo que le concept de loup alpha est erroné et obsolète.

« Le terme d’Alpha n’est pas vraiment correct pour décrire la plupart des meneurs de meutes de loups »

Pas d’alpha chez loup, et encore moins chez le chien qui n’est pas un loup. N’en déplaise aux dompteurs de lions qui prétendent devoir dominer les chiens et se comporter en chef de meute pour les éduquer.

Si vous avez des difficultés à faire apparaitre les sous-titres de la vidéo, vous pouvez les lire ci-dessous la traduction en français des propos de David Mech :

Les loups « Alpha »

Le terme d’Alpha n’est pas vraiment correct pour décrire la plupart des meneurs de meutes de loups, parce que le terme implique que les loups se soient battus et se soient affrontés de façon virulente pour prendre la tête de la meute. En réalité la manière dont ils obtiennent ce statut est en s’accouplant avec un membre de sexe opposé, produisant un groupe de descendants qui forment le reste de la meute et ils en deviennent le meneur naturel ainsi, comme un couple d’humains qui engendrent une famille.

Au lieu d’utiliser le terme « Alpha » pour un loup, au lieu de dire « le mâle alpha » ou « la femelle alpha », les scientifiques les appellent maintenant ces loups le « mâle reproducteur » et la « femelle reproductrice », ou vous pouvoir les appeler le « papa loup » et la « maman loup », il n’y a vraiment rien de mal à cela. Ces termes sont bien meilleurs et bien plus justes que le terme « alpha ».

En réalité je suis le principal responsable de l’emploi du terme « alpha » pour décrire les loups. J’ai publié un livre en 1970 qui a maintenant été imprimé à plus de 110.000 exemplaires, dans lequel j’ai appelé le loup de tête de la meute « l’alpha », et j’ai fait cela car c’était l’état des connaissances scientifiques de l’époque. Mais nous avons appris beaucoup de choses depuis. Ce livre a été publié en 1970, et au cours des 35 années qui se sont écoulées depuis, nous avons beaucoup appris. L’une des choses que nous avons apprises est que le terme « alpha » est vraiment incorrect pour ce qui concerne la majorité des loups meneurs de meutes.

Le terme « alpha » est adapté pour une meute artificielle dans laquelle vous rassemblez de nombreux loups d’origines diverses et sans liens entre eux. Là ils formeraient une meute ordonnée ou hiérarchie de dominance et vous pourriez appeler l’animal de tête l’alpha. Mais ça se produit rarement dans la nature, voire pas du tout… et donc ça serait un cas où vous pourriez utiliser le terme « alpha ». Un autre cas serait quand vous avez ce qu’on appelle une meute complexe ou une meute avec plusieurs reproducteurs. A Yellowstone par exemple certaines meutes ont eu jusqu’à trois femelles reproductrices et dans ce cas vous pouvez appeler la femelle de tête qui serait normalement la mère. Vous pourriez appeler cet animal la femelle alpha. Mais si on considère les meutes de loups de manière générale à travers le monde cela se produit rarement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*