empathie chiot chien

Empathie pour les chiens : Pierre Desproges conforté par la science

« Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien » expliquait Pierre Desproges. La science lui donne aujourd’hui raison à la suite d’une expérience destinée à évaluer l’empathie pour nos semblables et envers les animaux de compagnie.

Les chiens et en particulier les chiots suscitent plus de compassion que les êtres humains. C’est ce que vient de démontrer une étude sociologique destinée à évaluer l’empathie suscitée par un bébé, un adulte, un chiot et un chien.

Les chercheurs ont montré des photos des différents sujets à des participants auxquels ils ont raconté une histoire inventée de mauvais traitements. Les participants devaient ensuite exprimer le degré d’empathie qu’ils ressentaient envers le bébé, l’adulte, le chiot et le chien.

Les résultats sont surprenants : les participants ont fait preuve d’autant d’empathie pour le chiot que pour le bébé, qui recueillent le plus fort degré de compassion. Il semble que l’aspect juvénile explique pour beaucoup ces résultats, mais pas intégralement car le chien adulte suscite en effet plus d’empathie que l’humain adulte.

Faut-il en conclure que l’homme est un loup pour l’homme ? Ce serait peut-être un peu hâtif. Cette étude vient cependant confirmer que Pierre Desproges avait bel et bien raison lorsqu’il déclarait de manière provocante, comme souvent : plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*