un pilote d'avion sauve un chien bouledogue français d'une mort certaine dans la soute de l'avion

Un pilote d’avion sauve la vie d’un chien passager de son appareil

Ce chien a failli mourir lors d’un voyage en avion. Il doit la vie à la décision prise par le pilote, qui posé son avion dès que possible. Ce premier vol en avion a bien failli être le dernier pour Simba, passager à quatre pattes d’un vol transatlantique.

Simba est un bouledogue français de 7 ans. Il a embarqué normalement à bord d’un avion d’Air Canada au départ de Tel Aviv et à destination de Toronto. Son propriétaire voyageait en cabine et Simba en soute, dans la partie cargo de l’avion. Mais le vol de Simba n’a pas été de tout repos.

L’avion allait franchir l’Atlantique lorsque le pilote s’est rendu compte d’un dysfonctionnement du chauffage en soute. Le pilote a préféré ne prendre aucun risque pour la vie du chien qui se trouvait en soute. Il a bien fait car avec une température extérieure de -50° à -60°C en altitude de croisière le chien serait vite mort gelé en l’absence de chauffage.

Le pilote n’a pas hésité à dérouter son appareil vers Francfort où il s’est posé afin de pouvoir débarquer Simba. Cette escale imprévue a rallongé le vol d’un peu plus d’une heure pour les 260 passagers et aura coûté près de 9.000 euros en surcoût de carburant. Cette escale a aussi sauvé la vie de Simba.

Son propriétaire German Kontorovich est très reconnaissant au pilote d’avoir agi ainsi et sauvé la vie de son chien. Le commandant de bord est responsable de tous les êtres vivants à bord de son avion, humains comme animaux. Air Canada a expliqué que les passagers ont bien accepté le désagrément lié à cet atterrissage imprévu quand ils ont su que cela avait permis de sauver un chien en danger.

Après cette frayeur le bouledogue français et son propriétaire ont ensuite pu poursuivre leur voyage sans encombre à bord d’un autre appareil.

Source et capture d’écran Citynews.ca.

 

 

3 réflexions au sujet de « Un pilote d’avion sauve la vie d’un chien passager de son appareil »

  1. ciiko

    Magnifique histoire, ou cet homme a pris ses responsabilités ! L’histoire mérite en effet d’être partagée, quand on sait que l’homme est capable du pire, il est bon de rappeler qu’il est aussi capable du meilleur !
    Ciiko

    Répondre
  2. Marceau

    Bravo pour cette décision mille merci à ceux qui font preuve d’humanité, y compris avec avec les animaux.
    Les chiens sont nos amis pour la vie.
    On ne sacrifie pas un ami.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*