nouveau traitement collyre de la cataractte chez le echien et l'homm

Cataracte : de l’espoir pour le chien… et l’homme !

De simples gouttes dans l’œil au lieu du bistouri pour traiter la cataracte ? Ce nouveau traitement a déjà fait ses preuves chez le chien.Un simple collyre pour soigner la cataracte au lieu d’une chirurgie ophtalmique ? C’est l’alternative prometteuse dévoilée tout récemment par une équipe chinoise de chercheurs de l’Institut de Médecine Moléculaire de Pékin en Chine.

Actuellement la chirurgie ophtalmique est le seul traitement de la cataracte, chez le chien comme chez l’homme. Mais les découvertes de l’équipe du professeur Ling Zhao pourraient bien rendre le traitement beaucoup plus simple. Les gouttes d’un collyre suffiraient en effet à prévenir le développement de la cataracte et même à faire régresser.

Le cristallin de l’œil est normalement transparent. La cataracte consiste en une opacification, partielle ou totale, de ce cristallin. La cataracte est une affection très fréquente chez le chien comme chez l’homme.

Quand la cataracte affecte votre chien, son œil devient brumeux, teinté d’une couleur bleue ou grise, et perturbe plus ou moins sa vision en fonction de l’étendue de la cataracte.  Aux premiers stades le chien n’est pas ou peu perturbé mais le développement de la cataracte affecte progressivement sa vision. Elle peut toucher un seul œil ou les deux et conduire à la cécité totale.

Même si la vision est moins déterminante chez le chien que chez l’homme, un chien qui voit mal est handicapé et peut développer des conduites agressives en percevant moins bien son environnement.

Le collyre à base de lanostérol mis au point par l’équipe du professeur Ling Zhao a permis en six semaines de faire régresser la cataracte de chiens atteints par une opacification de leur cristallin. La cataracte est le résultat d’une agglutination anormale de protéines. La molécule de lanostérol contenue dans le collyre a pour effet d’inverser cette action, permettant au cristallin de redevenir au moins partiellement transparent.

Les résultats des expérimentations menées par l’équipe du professeur Ling Zhao sont suffisamment concluants pour pouvoir envisager des essais chez l’homme. Les chiens déjà soignés par le collyre au lanostérol auront été pionniers en la matière. Il s’agissait de chiens qui étaient naturellement malades et qui ont pu bénéficier de ce protocole expérimental.

Le traitement par collyre présente un intérêt tout particulier chez le chien âgé pour lequel les anesthésies présentent des risques particuliers. Il permettra peut-être bientôt que chien et homme puissent se voir et se regarder plus longtemps dans les yeux.


 

Publication de l’équipe du professeur Ling Zhao dans la revue Nature (en anglais) : Lanosterol reverses protein aggregation in cataracts, published online
Photo d’illustration : le chien Bob de Danihee (CC-BY-ND).

3 réflexions au sujet de « Cataracte : de l’espoir pour le chien… et l’homme ! »

  1. rossi

    bonjour
    mon caniche de 7 ans est atteint d’une cataracte, votre collyre m’interresse car je vis en tunisie et la chirurgie ne se fait pas au pays! merci de me répondre
    bonne journee

    Répondre
  2. Yves Bolduc

    Bonjour, je vous écrit pour savoir si je pourrais inscrire mon schnauzer nain pour les tests du collire avec lanostérol. Il est atteint de cataractes dans les 2 yeux . Si vous pouviez m’aider votre aide serait grandement apprécié. J’aimerais savoir si je peut acheter des gouttes oculaires avec du lanostérol et si oui quel compagnie les fabriques. Encore une fois Merci pour votre aide, Yves et mon fidèle compagnon Nouky

    Répondre
    1. Carlotine Auteur de l’article

      Bonjour Yves, je vous invite à vous rapprocher de votre vétérinaire, en lui fournissant si vous le souhaitez la référence de l’article, en espérant que ça pourra être utile à Nouky

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*