vigilance rage en Belgique

Vigilance rage en Belgique

Les autorités belges redoutent un retour de la rage en Belgique à cause des importations illégales de chiens qui se multiplient.

Si la Belgique comme la France sont des pays officiellement indemnes de rage depuis plusieurs années, ce n’est pas le cas partout. La rage sévit encore dans plusieurs pays d’Europe et les autorités belges redoutent des possibles cas importés à la faveur d’importations illégales de chiots en provenance de Grèce ou de Roumanie.

Cinq chiens importés illégalement de Roumanie viennent d’être saisis. Les autorités sanitaires belges s’inquiètent à juste titre de ces importations parallèles : l’agence fédérale pour la sécurité sanitaire indique que la moitié des 120 chiens importés illégalement en Belgique depuis le début de l’année provenait de pays où la rage sévit encore.

La Belgique a éradiqué la rage au début des années 2000, après avoir successivement tué massivement puis vacciné massivement les renards, principaux réservoirs de la maladie en Europe de l’Ouest. Deux cas isolés avaient ensuite été détectés en 2007 et 2008 : des chiens importés illégalement du Maroc, tout comme le cas de rage détecté en France l’an dernier sur un chat.

La vigilance reste de mise au regard de l’ampleur des trafics transfrontaliers d’animaux et des adoptions humanitaires mais pas toujours bien effectuées sanitairement en provenance des pays du Sud ou de l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*