un chien de race Beagle maltraité assiste au procès de son tortionnaire

Inédit : un chien maltraité assiste au procès de son tortionnaire

Un chien qui assiste au procès de son tortionnaire ? C’est inédit.  Son propriétaire vient d’être condamné a six mois de prison.Diabolo est un chien de race Beagle âgé d’environ cinq ans. Il avait été lâchement abandonné au bord d’une voie ferrée du Puy-en-Velay. Son propriétaire l’avait attaché à un arbre avec des lacets de chaussure et laissé là sans eau ni nourriture.

Son calvaire a duré treize jours. Retrouvé à l’article de la mort par un promeneur, Diabolo s’était très gravement entaillé le cou sur 25 centimètres en tentant de se détacher et de fuir le passage des trains qui le terrorisaient. Recousu et soigné en urgence par un vétérinaire, il a ensuite été confié aux bons soins d’une famille d’accueil.

Rapidement identifié, le propriétaire de Diabolo était poursuivi devant le tribunal pour abandon volontaire et sévices graves à un animal. Il a été condamné ce matin à six mois de prison, conformément aux réquisitions du parquet. Il a également interdiction de posséder un animal.

Si le propriétaire était absent lors de l’audience, son chien Diabolo était lui présent au tribunal en tant que témoin numéro un, accompagné par sa famille d’accueil. Cette présence exceptionnelle d’un chien au procès de son bourreau est un symbole fort pour la cause animale. Les animaux sont en effet normalement interdits dans les tribunaux en France.

Diabolo était également soutenu par plusieurs associations de protection animale qui s’étaient constituées parties civiles dans son dossier :  la SPA de Haute-Loire, l’Association Stéphane Lamart, et la Société Nationale pour la défense des animaux, ainsi que les fondations 30 millions d’amis et Brigitte Bardot.

L’affaire étant jugée, Diabolo a pu légalement être adopté. Il pourra couler des jours heureux loin des voies ferrées.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*