france alerte rage paris

Alerte : la rage aux portes de Paris

La rage éradiquée du territoire français ? C’était vrai depuis 2001 mais les autorités viennent de lancer une alerte à la rage et un numéro de téléphone spécial suite à un cas de rage confirmé en région parisienne.
L’Institut Pasteur a confirmé hier qu’un chat trouvé la semaine dernière à Argenteuil était mort de la rage.

Ce chaton tricolore noir, blanc et fauve a été trouvé le 25 octobre dans la rue Marguerite sur la commune d’Argenteuil et est mort trois jours plus tard de la rage.cas de chat mort de la rage en France en 2013

Les autorités ont lancé une alerte à la rage et invitent toute personne ayant pu être en contact ou dont l’animal a pu être en contact avec ce chat entre le 8 octobre et le 28 octobre à se manifester en appelant rapidement le 08 11 00 06 95.

Le risque de transmission de la rage est réel, en particulier auprès des personnes ou des animaux qui auraient été mordues, griffées ou léchées au niveau des muqueuses ou sur une plaie.

La rage est une maladie mortelle mais un traitement préventif existe pour les personnes ayant été en contact avec un animal enragé. En l’absence de traitement la rage est une maladie mortelle. Elle peut se transmettre pendant environ deux semaines avant que n’apparaissent les premiers signes.

Chez l’animal les signes de la rage sont une hypersalivation, des troubles neuromusculaires et une hypersensibilité sensorielle, ainsi qu’un comportement agressif. Chez le chien un aboiement particulier, bitonal, constitue un indice supplémentaire.

Chez l’homme la maladie, mortelle en deux à dix jours, se manifeste d’abord par des perturbations des fonctions cérébrales entrainant des troubles du comportement pouvant aller de l’agitation aux délires, ainsi que des insomnies ou des hallucinations. Surviennent ensuite l’hypersalivation et la difficulté à déglutir.

La famille qui avait recueilli le chaton a fait l’objet d’un traitement antirabique et les autorités effectuent une enquête et une information de terrain à proximité des lieux de vie du chaton.

La rage étant officiellement éradiquée en France depuis 2001, les autorités françaises indiquent que le chaton a été importé d’un pays où la rage est encore présente. La mère du chaton et d’éventuels autres chatons de la portée sont également recherchés.

2 réflexions au sujet de « Alerte : la rage aux portes de Paris »

  1. Carlotine Auteur de l’article

    Merci pour l’information Gaëlle. D’après l’article le chaton a été ramené seul, c’est une bonne nouvelle.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*